Comment devenir jockey ou driver de trot ? La passion du cheval avant tout.

Driver de Cheval de trot

Pour tous les passionnés du cheval et des courses il est encore temps de devenir driver de trôt. Quelles sont les qualités requises pour exercer cette activité ?  Qui peut espérer un jour se retrouver dans le dos de Jean-Michel Bazire ou en train de dépasser Jos Verbeck dans le dernier virage ?

La façon de devenir jockey de galop et driver de plat est très différente. Je vous ai indiqué comment devenir jockey dans un précédent article dont voici l’adresse : http://www.code-turf.com/comment-devenir-jockey-apprendre-plus-ceux-vous-pariez/

L’aspect physique

Pour devenir driver aucune exigence de taille ou de poids n’est exigée contrairement au jockey de galop. Il suffit d’aimer beaucoup les chevaux et la compétition. Un apprentissage est nécessaire. Il n’y a pas d’école de formation pour le trot. L’apprentissage doit s’effectuer chez un entraîneur professionnel qui saura conseiller, former et fournir différents chevaux afin d’acquérir de l’expérience sur plusieurs types de chevaux aux caractères différents. Avec cette expérience le driver sera à même à défendre ses propres chances dans les courses hippiques tout en minimisant les risques d’accidents par une maîtrise du pilotage suffisante.

Un amateur, tout comme un driver professionnel, porte une responsabilité vis-à-vis des parieurs, de l’entraîneur et du propriétaire des chevaux qui lui sont confiés. Il doit donc être capable de défendre sérieusement les chances des chevaux de courses et montrer un comportement irréprochable dans l’exercice de son sport.

D’un point de vue légal

Pour être admis à monter en course en qualité de « driver amateur », il faut être âgé de plus de 16 ans, obtenir une licence auprès du Cheval Français, être parrainé par un entraîneur professionnel et deux commissaires de courses. C’est pour cela qu’en règle générale un driver travaille aussi pour un propriétaire comme entraineur ou lad. Il est également demandé un certificat d’aptitude physique donné par un médecin ainsi qu’une assurance responsabilité civile et accidents. Cette assurance peut être obtenue à un tarif de groupe auprès de l’Union Nationale des Amateurs du Trot (UNAT)

L’UNAT est l’association qui regroupe tous les amateurs du trot en France, elle est divisée en 7 régions. Les régions construisent leur propre programme de courses, mais il est tout à fait possible de courir dans les épreuves organisées par les autres régions.

Pour plus d’informations, voici le site de l’UNAT : www.unat.fr

Le statut du driver

Le driver amateur, tout comme le driver professionnel, participe à des épreuves où sont engagés des paris. Il doit donc respecter le code des courses au trot et défendre les intérêts des parieurs. Ce point nous concerne particulièrement nous les parieurs. Les courses réservées à l’amateur sont moins richement dotées que les courses professionnelles, et le driver n’en perçoit aucune rétribution. Afin de faciliter les débuts certaines courses prévoient des avances aux drivers n’ayant pas atteint un certain nombre de victoires, par exemple 5 dans les courses servant de support au PMU.

Après avoir acquis une expérience et un nombre de victoires suffisants, il est possible d’obtenir un permis pour entraîner ses propres chevaux de courses (limité à 4 chevaux).

Indépendamment de la licence de driver, il est également possible d’acquérir ses couleurs, c’est à dire de devenir « propriétaire » et de placer ses protégés chez l’entraîneur de son choix afin de les faire courir.

De l’amateur au professionnel

Jean Michel Bazire : Driver professionnel

Quand toutes les conditions seront remplies alors l’amateur pourra envisager de devenir professionnel. Pour cela il faut gagner un certain nombre de courses hippiques au nombre de 35. Arrivée à 50 victoires en tant qu’amateur alors on est obligé de passer professionnel. Une autre façon de devenir pro est de prendre une licence d’entraineur.

En tant que driver amateur il faut savoir que participer à des courses du PMU et les gagner ne rapporte rien. Un amateur drive pour le plaisir.

Ensuite en tant que driver professionnel vous aurez un salaire payé par les propriétaires et un bonus en cas de victoires ou de places dans des courses de renom.

Au début le salaire est faible aux alentours de 500 euros puis pour les bons drivers comme Yves Dreux, Pierre Levesque les salaires dépassent les 3000 euros et pour les cracks comme Jos Verbeck ou Jean-Michel Bazire on arrive à des salaires de 5000 euros par mois sans compter les primes qui peuvent être assez conséquentes.

J’ai toujours rêvé de courir au moins une course en trot mais je ne sais pas si j’aurai le courage de m’y essayer. Et vous, n’avez-vous jamais eu envie de participer à une course de trot et pourquoi pas d’être acclamé suite à votre belle victoire ?

Ce contenu a été publié dans Général, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

36 réponses à Comment devenir jockey ou driver de trot ? La passion du cheval avant tout.

  1. Daniel dit :

    Salut Xtof, comme je te le disais hier, j’ai été driver-amateur en trot. Pas longtemps, mais ça restera une expérience exceptionnelle.
    Là tu parles du côté officiel de la chose, mais il y a plein de pratiques officieuses…
    Pour ma part, comme de nombreux amateurs, j’entraînais moi-même mon cheval. J’ai été chez des entraîneurs (2 ans à Gros-bois, le grand centre d’entraînement du trot en région parisienne) qui acceptent de te louer un box et de nourrir ton cheval (comptez 200 euros/mois en moyenne) et de faire courir ton cheval sous ses couleurs (mais c’est toi qui entraînes le cheval en fait); j’ai aussi gardé le cheval chez moi dans un pré et le faisait courir pareil sous les couleurs d’un entraîneur.
    J’ai aussi drivé mon cheval dans 3 courses amateur: j’ai fini 8ème au mieux! Par contre ma grande fierté et bonheur, c’est d’avoir gagné une course pro (avec driver pro donc) 9 mois seulement après avoir acheté mon cheval, sans rien y connaître à la base, et en l’entraînant tout seul.
    Oui c’était un pari fou je sais, mais c’est ça qui donne du piment à la vie!
    Bonne continuation à toi et longue vie à ce blog!

    • Xtof dit :

      Bonsoir Daniel

      En effet mes infos sont plus officielles. Je n’ai pas encore accès à des infos confidentielles. C’est pour cela que ta réponse est très intéressante car elle montre une facette que je ne connaissais pas et que de gens doivent connaitre. Je pense que ça intéressera beaucoup de personnes.
      Merci encore pour ta participation pertinente.

      Xtof

  2. Jean-Lou dit :

    Bonjour Xtof,

    J’avoue, je suis totalement ignare sur le monde du Turf.

    En cela, ton site offre l’opportunité à de « pures amateurs » comme moi, de découvrir des facettes de cette disciple « amateurs & professionnels » et certainement de me familiariser avec les bonnes pratiques pour le « fun occasionnel » et devenir pourquoi pas… un spécialiste et un gagnant en puissance… lol !

    Bravo pour ton approche ludique évidemment, mais aussi et surtout… bien construite !

    Bon succès à toi Xtof

  3. Daniel dit :

    Bonjour Xtof,
    content que ces infos sous le manteau t’aient plu!
    Si tu veux connaître encore plus de trucs de driver-amateur, je suis ton homme! savais-tu qu’un amateur qui a fait 20 courses et gagné au moins une fois a le droit d’avoir ses propres chevaux à l’entraînement (5 maxi)?
    (sous réserve que la légsilation ait changé depuis 3 ans)

    • Xtof dit :

      Bonsoir

      Je vois que tu es plein de ressources avec plein d’infos pertinentes. Tu es le bienvenu pour en mettre d’autres quand tu le souhaites.

      A bientôt
      Xtof

  4. Charline dit :

    Bonjour :
    Depuis toute petite je rêve de courir des courses de chevaux ( trot plus excactement )…
    mais je veut vous posez une ultime question :
    – Etes vous sûre que pour etre driver il n’a pas de limite de poids ni de taillle ?
    Car mon pére et au courant et dit que je n’ai pass la corpulance pour mais j’essais quand meme de m’informer si je ne peut tout de même pas essayer de percer dans le métier de DRIVER amateur ou professionnel …
    Si vous pouviez me donner une réponse se serait vraiment super simpa de votre part .

    PS : Sachant que je fait 60 Kg pour 1m65 .

    • Xtof dit :

      Bonjour Charline

      Tu as pu voir dans l’article comment tu peux devenir driver amateur. Il faut avoir des parrainages. Si tu es passionné depuis toute petite peut-être connais-tu des gens dans le milieu. Ce sera alors plus facile de trouver des gens pour te parrainer (entraineur et commissaires de courses).
      Mais le plus simple est d’intégrer une école de lad. A la sortie tu travailleras pour un propriétaire et entraineur et alors tu auras la possibilité de driver des chevaux. Ensuite ta volonté et ta maîtrise en tant que driver t’amèneront peut-être au succès.
      Ton poids et ta taille ne jouent pas en tant que driver puisque le cheval ne te porte pas.
      Cherche une école de lad et inscris-toi, c’est vraiment la solution la plus simple. D’ailleurs Jean Michel a commencé ainsi.

      Et n’oublie pas de donner des nouvelles de l’évolution de ta carrière, cela me fera très plaisir.

      Cordialement
      Xtof

  5. Charline dit :

    Bonjour Xtof ,

    Oui en effet je connais un entraineur qui et a Grosbois , ( Yves Hallais ) puisque mon pere a des chevaux avec lui en association …
    Mais je nose pas lui dire que j’aimerais faire ce metier … Comment pourrais-je lui dire ou meme lui faire comprendre que j’aimerais a tous pris faire ce travail ?!
    Je ne sais pas sur quel pied danser …

    • Xtof dit :

      Bonsoir Charline

      Si tu souhaites à tout prix faire ce métier et que c’est un désir intense que tu as alors tu parviendras à faire Jockey. J’en suis persuadé.
      Inutile de tourner autour du pot, dis lui franchement et avec ton coeur.
      Si c’est vraiment ce que tu veux alors ton père ou Yves seront le détecter.
      Il est possible que Yves te propose pour commencer de travailler à Grosbois avec lui. Et à son contact si il voit ton sérieux et que tu es appliqué dans ton travail, il te fera surement monter.
      Et avec persévérance et sérieux tu parviendras à ton rêve.

      Alors vas-y et laisse parler tes émotions et je suis sur que tu y arriveras.
      Bon courage et à bientôt
      Xtof

  6. Charline dit :

    Bonjour Xtof ,
    En effet oui comme tu le dit il ne faut pas que je tourne autour du pot trop longtemps … Mais j’ai commencer à lui en parler mais il ne veut pas , il dit que cette vie la et bien trop fatigante et j’en passe …!
    Par contre il m’a dit qu’il demanderais à M.Hallais si je pourrais essayer de venir à Grosbois … :)
    Est , est ce possible d’apprendre ce métier quand je serais adulte ?!

    Répond moi vite :)
    Charline

    • Xtof dit :

      Bonjour Charline

      Je comprends ton père. Il veut le meilleur pour sa fille. Hélas si ton père ne veut pas, je ne sais pas quoi te dire pour qu’il change d’avis. Surtout qi il connait le monde hippique.
      Si tu peux visiter Grosbois, je pense que tu vas te régaler. Je ne connais que par ce qu’en dit internet et je regrette de ne pas y avoir encore été.
      C’est immense et on peut même trouver dans le centre une école dans les m&tiers des courses au trot.
      Bien sur cela apprend à être driver mais pas seulement. On peut aussi être entraîneur, lad…
      Peut-être peux tu voir avec ton père en lui disant que l’école de Grosbois peut aussi former à d’autres métiers des courses qui sont peut-être moins fatiguant.

      A l’age adulte tu ne pourras plus te former. Cependant certains courses sont ouvertes aux « gentleman ». Il me semble que cela s’appelle comme ca. Ce sont des courses pour amateur passionné. Si tu ne parviens pas à faire l’école, tu pourras peut-être courir quelques courses quand même.
      Tu peux regarder dans les commentaires l’expérience de Daniel sur le sujet. Il a été driver amateur.

      Quoiqu’il en soit profite bien de ta visite à Grosbois. Ce sera une superbe expérience.

      A bientôt
      Xtof

  7. Charline dit :

    Xtof :
    Merci beaucoup pour tous ses conseilles …!
    Et sa y et j’ai visite Grosbois , c’etais génial … Mais en plus de sa mon père m’a fait une surprise ….! Devine : Il a demande à M. Hallais si je pouvait essayer le sulky ! Et en effet j’ai essayé au pas et au trot et c’eatis vraiment le plus moment de ma vie …! ;)
    J’ai vraiment adorer !

    Et m’on père à hangr d’opinion sur ce métier et nous allons m’inscrire à l’afasec pour y apprendre le métier de lad – driver ( si c’est possible ) , je suis vraiment super heureuse :)

    Encore une fois merci beaucoup pour tout tes conseilles si précieux :) .

    Charline .

  8. pascal dit :

    Bonjour ,
    Tiens je suis tombé par hasard sur cette intérèssante discussion….
    Moi j’ai 42 ans et je me creuse la tete depuis plus d’ 1 an et demi …pour travailler dans une ecurie de course , en tant que Lad-Driver …pour commencer bien-sur…ou plutot pour faire un Stage ou autres dans ce millieu….Il existe qqs stages ailleurs…mais vraiment hors de prix pour ce que l’onvous montre….
    Pas evident du tout quand on est néophyte et pas du tout issu du sérail…..Autour de chez moi pas d’écurie de Trot à moins de 80/100 bornes…J’ai un travail donc pas évident d’aller de temps en temps proposer mes services…..J’habite en Gironde..je devais faire un stage trot-attelé à M-de-Marsan mais annulé faute de participants ou autres…Une Formation BPREH possible mais trop compliqué à « monter » cette année..Mon travail ne m’aurait peut etre pas libéré….J’ai proposé mes services (pendant mes vacances) à une écurie à 2 h30 de chez moi, du moins pour quelques jours le temps qu’on m’apprenne un minimum le travail…Proposition acceptée , oui mais pour le moment pas de news…..Donc tout est au point mort….
    Perso je ne demande qu’à apprendre et à proposer mes services….j’espére travailler plus tard dans ce millieu…mais pour le moment c’est mal barré….
    Si quelqu’un à d’autres solutions , conseils ou meme qqs amis…je suis preneur….

  9. pascal dit :

    Au fait…mon adressse…
    pascal-carca@orange.fr

    • Bonjour Pascal, et bonjour Xtof,
      Xtof, j’espère que tu ne m’en voudras pas, mais je pense avoir des réponses à donner à Pascal sur ce sujet qui est très précis.
      Pascal, dans le milieu des courses et du trot, que j’ai fréquenté quelques années, il y a le circuit officiel, et le circuit officieux, tout ce qui se passe sous le manteau. C’est très très difficile d’obtenir quelque chose par le premier circuit, mais beaucoup plus simple quand on est à l’affut, à l’écoute, et assez audacieux dans le second circuit.
      Pour ma part, j’ai été initié au trot par un driver amateur qui me prêtait tout son matos, j’ai pu entrer à Grosbois par un vieux de la vieille qui connaissait beaucoup de monde, et j’ai beaucoup appris avec un autre driver amateur qui avait cinq chevaux, et faisait ça presque de manière professionnelle.
      Tu sais, les drivers amateurs sont souvent des roublards et connaissent bien le trot (pas tous)en tout cas pas moins que les propriétaires d’écurie qui ont juste plus de moyens et une tradition familiale souvent.
      Il y a les écuries officielles, mais aussi tous ces petits drivers amateurs qui ont parfois des pistes de trot que pratiquement personne ne connaît. Si tu habites la Gironde, tu dois pas être très loin non plus de la mer, et tu trouveras certainement quantité de ces petits propriétaires en train de sortir leurs chevaux sur la plage. Va sur la plage un matin et tu verras…
      Je te conseille aussi de regarder les partants dans les courses amateurs à côté de chez toi sur le site du cheval français, puis de mener ton enquête pour savoir où les gens se trouvent exactement. Et ensuite aller les rencontrer pour leur proposer tes services, il y a toujours beaucoup de travail avec les chevaux, et je doute fort qu’ils rechignent à t’apprendre pas mal de trucs en échange de ton aide comme lad.
      Ils seront aussi surement preneurs, après t’avoir appris les rudiments, pour que tu sortes leurs chevaux, ça leur fait beaucoup moins de travail, et de la compagnie de surcroît.
      Perso, j’avais deux chevaux à un moment donné, et j’aurais été très content de trouver quelqu’un comme toi pour sortir mon deuxième cheval quand je sortais mon premier, je me serais senti moins seul, et ça m’aurait permis de ne pas avoir à sortir un cheval tous les jours. En plus, c’est mieux pour l’entraînement, un cheval tout seul s’entraîne beaucoup moins bien que s’il a un sparring partner.
      Voilà j’espère que mes conseils t’aideront. Tiens nous au courant
      Daniel

      • Xtof dit :

        Bonjour Daniel

        Merci pour tous ces conseils.
        Je suis sur que maintenant Pascal est armé et sait ce qu’il doit faire pour accomplir son rêve.

        Pascal, tiens nous au courant de tes actions et de tes réussites.

        Cordialement
        Xtof

  10. Julien dit :

    Bonjour , je m’appelle Julien et j’ai 15 ans , mon rêve est de devenir jockey , malheureusement pour des raison personnelles je n’ai pas pu intégrer l’Afasec , es que mon rêve est toujour réalisable et si oui comment ?? Merci de me répondre. Julien

    • Xtof dit :

      Bonsoir Julien

      Il y a une différence entre jockey de trot et jockey de galop ou d’obstacle. Il y a des écoles pour devenir jockey dans les 2 cas. Cependant c’est beaucoup plus physique pour devenir jockey de galop.
      Pour le trot il est possible de driver des chevaux en tant qu’amateur. Tu pourras trouver un témoignage dans les commentaires de ce même article.
      Jockey de galop est un métier très physique et nécessite une grande discipline. Je ne connais pas de moyen de devenir jockey sans passer par les écoles.
      Si tu veux vraiment devenir jockey alors essaie de dépasser tes raisons personnelles pour intégrer une école.
      Cependant il faut tu en sois conscient, et je pense que tu le sais déjà, mais seul 10% des étudiants finissent jockey. La sélection est rude. Mais 100% de ceux qui ont leur diplôme travail dans le monde du cheval.

      Malheureusement je n’ai pas de solution miracle. Devenir jockey professionnel passe par l’AFASEC.
      Si c’est vraiment ton rêve alors je suis sur que tu trouveras le moyen d’intégrer une école de jockey.

      Cordialement
      Xtof

  11. florent dit :

    bonjour à tous,
    j’ai bientôt 24ans et souhaiterais faire lad-driver est-ce que vous pensez que c’est possible ?
    j’ai été à l’armée 3ans et maintenant au chômage.
    si quelqu’un à des informations sur des formations ou quoi que se soit je suis preneur.
    d’avance merci.

  12. ophelie dit :

    Bonjour, je voudrais etre jockey amateur j’ai 15 ans et je voudrais savoir si mon poid et ma taille sont bien je fais 46 kg pour 1,62 m!

    • Xtof dit :

      Bonsoir Ophélie

      Tu ne me dis pas si tu veux être jockey de galop ou driver de trot.
      Comme tu me donnes ta taille et on poids je pense que tu parles du galop.

      Je sais qu’il est possible d’être driver amateur pour les courses de trot. Le galop est une discipline bien plus technique et difficile. C’est pour cela qu’il existe des écoles pour devenir jockey. Il faut plusieurs années avant d’obtenir son diplome. Et même à l’issu tous les prétendants ne finissent pas jockey. Mais tous les élèves trouvent un emploi dans le monde du cheval.
      Tout ca pour te dire qu’à ma connaissance il n’y a pas de courses de galop pour amateur.

      Mais si tu es passionné par les courses alors je te conseille d’ t’inscrire dans une école et de suivre les cours pour finalement devenir jockey et gagner ta vie grâce à ta passion. Car en effet tes mensurations sont celles d’un jockey.

      J’espère avoir répondu à ta question.
      Cordialement
      Xtof

  13. Charline dit :

    Xtof,
    Me revoisit Charline ,
    J’ai encore une question pour toi :
    Est ce qu’il y a un poids minimum et maximum pour faire Jockey de TROT MONTE ?
    Merci de me répondre comme tu l’a fait toutes ses dernières fois si gentillement .
    Cordialement ,

    Charline :3

    • Xtof dit :

      Bonjour Charline

      J’espère que tu vas bien et que ton rêve se réalise peu à peu.
      Le trot monté est une épreuve de trot dans laquelle le poids du jockey a son importance. Cependant le PMU ne donne pas cette information au public.
      En effet il est considéré que pour le trot le poids du jockey importe peu car un cheval de trot court moins vite qu’un cheval de galop et qu’un cheval de trot est plus résistant.
      Ce qu’on peut dire c’est que le poids d’un jockey en trot monté est moins contraignant et on trouve des jockeys avec des poids différents. Mais on peut estimer un poids convenable pou un jockey de trot monté de l’ordre de 50 à 70 kg. Cela reste mon avis personnel et n’est nullement restrictif. On a déjà vu des jockeys un peu plus lourds gagner des courses.
      Mais pour résumer, officiellement il n’y a pas de poids mini et maxi pour un jockey de trot monté.

      Je te souhaite une bonne continuation dans ta vie.

      Cordialement
      Xtof

  14. MaevaM dit :

    Bonjour,
    J’ai 13 ans et mon rêve serais devenire jockey de galop mes je fait 1.67M et 60KG environt donc j’aurais voulu devenire drailleveuse ( si sa ce dit) mes le truque j’aime aussie le CSO et les spectacle équestre et je c’est même plus quoi choisire sachent que a 9 ans je m’y maginer gagner sans avoir cette passion des course juste le cheval et cetre année en 5eme j’ai découvert cette passion mes ma mère ne veux pas trop et je ves entrer dans une école pour devenire cavalière que faire ?
    Désoler pour les dautes…

    • Xtof dit :

      Bonsoir Maeva

      Il y a beaucoup de fautes en effet. La prochaine fois tache de te relire avant d’écrire un article. Et cela vaut aussi pour l’école. :-)
      Driver pour une fille se dit aussi driver.
      Ce qui est sûr en lisant ton message est que tu aimes les chevaux et que tu veux absolument travailler avec des chevaux. Il y a beaucoup de possibilités.
      La plus difficile étant devenir jockey ou driver. Très peu y parviennent. Mais ceux qui n’y arrivent pas trouvent cependant un travail dans la monde du cheval.

      Si je comprends bien tu vas entrer dans une école pour devenir cavalière. Si tu réussis tes études alors tu vas passer ta vie au contact des chevaux. Même si tu n’es pas driver ou jockey tu vas travailler avec des chevaux. Et je pense que cela devrait te ravir.
      Peu de gens parviennent à travailler dans un domaine qui les passionne. C’est ton cas. Alors il me semble que le bon choix est d’intégrer l’école pour devenir cavalière. Vas-y fonce et fais-toi plaisir.
      Profite de ta passion et profite de la vie.

      Bonne continuation.
      Xtof

  15. catanzano dit :

    Je vous joins l’adresse url de notre nouveau site, ou sur celui ci il y a une méthode qui rapporte 1000e par jour, et oui cela est vrai et a été testé par biens de lecteurs.
    C

  16. sagniez anthony dit :

    Bonjour a tous je m’appelle Anthony j’ai 22ans je suis actuellement au chômage .j’aimerai devenir driver est ce que cela est encore possible et pour les diplôme j’ai déjà un bepa ( brevet d’études professionnel agricole)

    • Xtof dit :

      Bonsoir Anthony

      Je pense que si vous avez lu toutes les réponses sur ce sujet vous devriez avoir les réponses.
      Je vais résumer ici un peu tout ce qui s’est écrit et ce que je sais.

      Les écoles pour apprendre à monter un cheval pour le galop, l’obstacle ou le trot sont avant tout des écoles.
      Il n’y a pas de diplômes requis pour y entrer mais une très grande motivation est nécessaire. Les études sont difficile et une motivation sans faille est nécessaire.
      Et comme dans beaucoup d’écoles il y a un age limite pour y entrer.
      22 ans me semble un age un peu élevé pour y entrer. Faites-en la demande mais n’ayez pas trop d’espoir.

      Ensuite il y a toujours la possibilité de faire cela en tant qu’amateur. Et là c’est plutôt le système D de la débrouille.
      Il faut être à l’affût des opportunités qui se présentent.
      Tu peux lire l’excellente réponse de Daniel qui explique comment cela se passe dans le monde des amateurs et ce que l’on peut arriver à faire avec un peu de persévérance.

      Voilà, j’espère que ma réponse t’aidera. Tout n’est pas perdu pour vous. De la motivation et de la persévérance et je suis sur qu’un jour vous pourrez driver un cheval.

      Cordialement
      Xtof

  17. christian dit :

    bonjour voila il y a 35 ans j étais lad jockey pendant 3 ans aprés je suis rentré dans une autre fonction qui n a rien avoir avec le milieu des courses j ai eu une licence d amateur il y a bien longtemps étant maintenant en pré retraite je voudrais reprendre ma licence d amateur faut t il que je recommence tous les papiers ou je garde les acquis je vous remercie par avance pour votre réponses . Cordialement

    • Xtof dit :

      Bonsoir Christian

      Je suis ravi que vous souhaitiez recommencer à driver. Vous allez vraiment prendre du plaisir à remonter derrière un cheval.
      Je vous encourage à le faire.
      Je ne peux pas vous dire si vous devez ou non refaire les papiers. Je n’ai pas la réponse.
      Cependant vous pouvez toutes les infos sur internet. Je vous conseille de vous adresser au cheval français ou bien à l’Union Nationale des Amateurs du Trot (UNAT).
      Je vous mets ici les coordonnées :
      l’UNAT : http://www.unat.fr
      le cheval français : http://www.letrot.com/fr/information

      Cordialement
      Xtof

  18. Bonjour,

    J’ai juste envie d’essayer le trot, j’habite dans les Deux-Sèvres, j’aimerais trouver quelqu’un dans l’Ouest de la France pour avoir l’expérience. Je doute que je pourrais être doué, puis j’ai un élevage d’oiseaux, donc je ne peux pas m’absenter trop non plus. Est-ce possible que vous connaissez un entraîneur dans l’Ouest de la France ? Merci d’avance.

    • Xtof dit :

      Bonjour Maria

      Je ne connais pas tous les entraîneurs de France.
      Cependant si vous souhaitez driver occasionnellement cela va être difficile. Il faut déjà être dans le milieu ou connaitre qqun du milieu du cheval.
      Mais si vous êtes persévérante et très motivé alors vous pourriez y arriver.
      Il faut que vous approchiez qqun du milieu et il faut alors le convaincre de vous prendre. C’est une tâche compliquée et longue mais pas impossible.
      Pour cela chercher près de chez vous un entraîneur de chevaux et allez le voir. C’est votre meilleure chance.
      Bon courage.
      Xtof

  19. Beauvais dit :

    Bonjour ,

    Je compte m’incrire à l’AFASEC pour passer un bac CGEH . Pour devenir driver pro et entraineur .
    Les salaires ne dépassent jamais 500 euros par mois ?

    • Xtof dit :

      Bonjour

      Bravo pour votre inscription. Si vous êtes passionné par les chevaux et les courses alors vous allez « kiffer » votre travail.
      Et si le cheval est votre passion alors l’argent est secondaire.
      Et oui les revenus d’un jockey sont faibles au départ.
      La base n’est que de 500 voire 1000 euros pour le travail du jockey en lui même.
      Mais vous savez que pour chaque place payée à laquelle vous participez vous touchez un pourcentage. Et donc si vous arrivez dans les premiers vous touchez un pourcentage de la prime touchée par le cheval, environ 10%.
      Une part revient au propriétaire, une part à l’entraîneur et une part au jockey.
      Donc ne vous faites pas trop de soucis, car vu le nombre de courses que vous allez faire, vous toucherez souvent un petit bonus et à la fin du mois vous aurez un revenu correct.

      Bonne chance dans vos études.
      Xtof

  20. niepceron dit :

    j’ai envie de me rapprocher d’un entraineur pour essayer de driver en amateur, c’est un rêve pour moi mais combien cela peut il me couter n’ayant pas trop d’argent.
    Et ou puis je aller dans la région bordelaise.
    Merci pour votre réponse.

    • Xtof dit :

      Bonsoir
      Je comprends que vous rêviez de driver en amateur.
      Quand on aime les courses de chevaux, on rêve tous de pouvoir conduire un cheval jusqu’à la ligne d’arrivée.
      Mais il est vrai que cela demande de l’entrainement même en amateur, et surement aussi un peu d’argent.
      Mais je n’ai aucune idée de ce que cela peut coûter.

      A bordeaux se courent des courses de galop et de trot, c’est donc un bon endroit pour rencontrer un entraîneur ou un propriétaire.
      Je peux vous conseiller d’aller sur l’hippodrome de Bordeaux le 14 juin car une réunion a lieu.
      Essayez de discuter avec des entraîneurs ou rencontrez des propriétaires.
      Au vu des expériences de personnes qui ont mis des messages, pour y arriver il faut de la persévérance.
      Agissez, insistez et vous parviendrez à accéder à votre rêve.

      Et tenez au courant, ce serait aimable de votre part.

      Cordialement
      Xtof

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>