Comment je suis devenu riche grâce aux favoris de la presse ?

les favoris de la presseJ’entends dire que l’on ne peut pas gagner avec les favoris car les cotes sont trop basses. C’est vrai que les rapports sont bas. Mais c’est normal puisque ce sont les favoris et que la majorité des parieurs les joue. Les outsiders ont des cotes plus élevées mais sont plus difficiles à trouver.

Est-ce plus facile de gagner avec des outsiders ? Ce point sera développé dans un autre article.

 Regardons de plus près ce qu’il en est avec les favoris de la presse.

 A quoi ressemble une sélection de favoris ?

Ce pronostic peut se composer de 1 ou 2 voire plus de chevaux mais uniquement des favoris. Ils font partie des plus cités par la presse spécialisée. La synthèse se retrouve dans la synthèse des pronostics de la presse dans le journal Paris Turf.

Il est possible de prendre le cheval cité en premier. Mais si on le prend seul sans aucun autre critère alors faire du bénéfice avec ce cheval n’est pas simple. A masse égal il n’est pas rentable. En ajoutant un critère il devient alors rentable. Je vous dévoile ce critère plus loin. Prendre le 1er cheval du pronostic de Paris Turf revient à peu près au même. Ces 2 sélections ont des critères semblables.

Il est possible de mettre dans la sélection de chevaux de courses, le 1er favori ainsi que le 2ème. Certes la sélection n’est toujours pas rentable mais la réussite augmente. Ajouter un 3ème cheval va encore augmenter la réussite mais pas la rentabilité.

 Une sélection doit comporter 1 à 2 chevaux maximum et si possible avoir des critères supplémentaires.

 Le 1er de Paris Turf

 Voyons d’un peu plus près les pronostics hippiques ci-dessus. Prenons le 1er de Paris Turf. Il est intéressant de connaitre les critères de ce cheval. Le favori de la presse possède à peu de choses près les même caractéristiques. Sa réussite est de 25% ce qui est plutôt bien et son rapport moyen est de 3,5 euros. Cela donne un rendement à masse égal de 87,5%. Bien sur ce n’est pas rentable.

Avec la montante de Hawk, les bénéfices vont s’accumuler rapidement pour dégager des bénéfices considérables. Oui c’est ce que l’on peut penser. Avec quelques centaines d’euros, on joue cette montante et toutes les semaines les bénéfices augmentent. Oui mais malgré que ce prono soit bon, son écart max n’est pas anodin. Il est de 40. Oui l’écart max se monte à 40 !  Attention c’est arrivé 1 fois sur une période de 20 ans, mais il faut le prendre en compte et savoir que la perte du capital est envisageable.

 Alors comment faire ?

C’est ce que vous découvrirez dans le prochain article.

Ce contenu a été publié dans Article avancé, Article de base, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Comment je suis devenu riche grâce aux favoris de la presse ?

  1. pruvost dit :

    j’aimerais connaitre la suite sur les favoris

    • Xtof dit :

      Bonsoir Didier

      Pour aller plus loin avec les favoris, je vous conseille de vous abonner au cheval du jour.
      En effet tous les conseils y sont regroupés pour obtenir un pronostic de qualité.
      Et bien d’autres techniques que je ne peux dévoiler donnent à ce prono une très bonne réussite.

      Cordialement
      Xtof

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>